Reportage de Virginie F.

virginie f

Virginie : « Amour, Investissement et Bienveillance »

Lorsque je me suis inscrite, ma problématique principale était l’épanouissement professionnel. Comment faire pour être épanouie au travail et comment trouver ma voie professionnelle ? 

As-tu hésité avant de rejoindre la formation ? 

Oui, à cause du prix et de la peur que ça ne serve à rien. J’ai fait beaucoup de réorientations, d’achats de formations en croyant que ça allait être la bonne et au final j’ai beaucoup abandonné en cours de route parce que je m’étais mal renseignée, j’avais fantasmé des choses qui n’étaient pas réelles. Bref, j’avais encore peur d’être déçue et de culpabiliser de ne pas y avoir plus réfléchi. 

Mais la conférence de Mylène m’a convaincue. Elle a dit des mots qui ont résonné en moi. Je me suis sentie concernée par ce qu’elle disait et j’ai eu envie, moi aussi, de rendre ma vie meilleure. Le contexte y était aussi pour beaucoup. Je me sentais vraiment mal dans ma vie depuis longtemps et là j’étais arrivée à un point ou j’avais envie de passer à l’action pour que ça change.

Comment s’est déroulé ton cheminement ? 

J’en suis au début du cinquième module. J’ai eu quelques moments de doute. J’ai eu plusieurs fois l’impression que la formation n’était pas faite pour moi, que j’aurais pu trouver mieux. Je trouvais le programme trop « perché », trop répétitif…

Beaucoup de questions ne me parlaient pas vraiment, je ne « vibrais » pas, je n’avais pas de larmes aux yeux. Je suis allée aux sessions collectives, dans la présentation ça me paraissait bien de travailler en petit groupe. Mais on était une centaine à chaque fois, finalement on ne pouvait pas vraiment discuter et je ne me sentais vraiment pas en phase avec les autres gens (trop de bienveillance tue la bienveillance selon moi, mais je comprends que pour certaines ça ressource !). 

Je n’ai jamais regretté d’avoir plongé dans le développement personnel mais parfois je regrette de ne pas avoir regardé tout ce qui existait. Honnêtement, avant de rencontrer ma coach CAP, j’avais vraiment envie d’arrêter. Seul le fait de savoir que j’avais payé me poussait à essayer de finir le programme.

Aujourd’hui ma vision est moins terne ! J’ai compris que le programme m’apporte plein de choses, il faut juste que j’écarte ce qui ne me convient pas et que je prenne ce qui est bénéfique. Je suis retournée à une session collective la semaine dernière et on était beaucoup moins nombreuses et les témoignages étaient très intéressants.

Qu’est-ce que le programme t’a apporté ? 

Grâce au programme, j’ai mis un pied dans le développement personnel que je ne connaissais absolument pas. J’ai découvert tout un monde et ça m’a permis de regarder davantage autour de moi, de trouver d’autres formats de contenu plus adaptés à ce dont j’avais besoin. Ça m’a permis aussi de structurer mon cheminement pour ne pas me perdre.

Le programme et la boussole m’ont guidée dans ma compréhension de moi-même. Au final je savais déjà beaucoup de moi, je n’avais juste pas pris le temps de me pencher sur la question, je n’en avais pas conscience.

Ce qui m’a le plus aidée dans le programme c’est la partie sur la pleine conscience. Réaliser tout ce que j’ai, tout ce que ça vaut et profiter du moment. De prendre vraiment le sens du dicton « le bonheur est le chemin ».

Et en ce qui concerne ta reconversion professionnelle ? 

Le programme m’a aidée à définir ce que je suis vraiment, me rendre compte que je ne suis pas la seule et surtout en être fière. 

Aujourd’hui je suis fière de clamer que je veux un monde en paix, de prôner l’amour, d’admirer la gentillesse et la bienveillance, d’être très sensible. Ce que je voyais avant comme un handicap pour rentrer dans le moule est aujourd’hui ma force. J’ai beaucoup moins peur de ne pas être conforme à ce que la société attend de moi.

En revanche, je n’ai pas encore trouvé ma voie professionnelle. 

Je veux être heureuse et épanouie et aujourd’hui je sais que ça passe par définir mon projet professionnel. J’aimerais pouvoir me trouver un métier parce que je sature vraiment du mien ! Mais ma vision de ma contribution est trop vague je pense, elle peut s’appliquer à trop de choses… 

Je voudrais participer à rendre les gens épanouis. Je pense réellement que les changements que je veux voir dans le monde commencent par la.  

C’est très « bisounours » mais je crois que la société et la planète sont malades parce que les gens ne sont pas biens. Et que si on les « aide » à trouver un mieux-être cela aura un impact sur leur environnement et donc sur le monde. 

Ma contribution aujourd’hui serait donc d’arriver moi-même à ce mieux-être pour pouvoir donner le meilleur de moi-même aux autres. Ma contribution de demain est de trouver un métier ou je peux rayonner et donner envie aux autres de rayonner à leur tour. Ou je peux donner un coup de main ou juste apporter une touche de joie dans la vie des gens.

Un message pour ceux et celles qui hésitent à se lancer ? 

Si tu y penses c’est que ça ne peut t’apporter que du bien !

1 Comment

  1. Bonjour Virginie
    Je suis au début de ma formation et du module 1,qui m’apporte déjà beaucoup
    tant dans mes réflexions que mes actes que je mets en place à mon rythme.
    Je me retrouve quand tu parle de job épanouissant, ce que je recherche actuellement. C’est pour moi un véritable guide un moteur dans ma vie.
    C’est ce que je ressens en tout cas.
    J’ai été ravie de te lire, cela fait du bien quand parfois on se perd dans ses pensées.
    Au plaisir de pouvoir peut-être échanger
    Je te souhaite une très belle journée
    Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.